Sanatoria7 (synopsis)

9 janvier 2021

sanatoria7 synopsis (visuel1E3)

2021.01.09 18h16 sonate pour dérive solitaire dans les étoiles

Je viens d’enregistrer une petite mélodie et la logique voudrait que j’écoute cet air pour écrire quelque chose, trouver un concept, mais visiblement j’ai envie d’avoir autre chose dans les oreilles pour l’instant, en l’occurrence Que Faire, une chanson de Jeanne Mas.

Le résumé : Erika Langford va porter des confitures à sa grand-mère, installée dans une maison de retraite spatiale.
Cette station permet aux personnes âgées de prolonger un peu leur existence, de par la proximité d’une étoile particulière : Sanatoria7.
Mais des contrebandiers font exploser l’astre avec des charges ioniques, afin d’en récupérer des morceaux à refourguer au marché noir.
Son vaisseau en chemin, la jeune fille est touchée par des extraits régénérateurs, et échouée dans un coin du système qui n’est pas cartographié par son ordinateur de bord.
Désormais immortelle et radioactive, en territoire inconnu, quelles sont ses chances de revoir un jour des gens de son arbre généalogique ?

Références et autres détails :

- enfant des années 80, je regardais sur la troisième chaîne (FR3) la série Ulysse 31. Le long retour vers la maison et l’immensité de l’espace viennent absolument de ce programme culte pour ma génération.

- actuellement, je suis en train de finir la seconde saison de Smallville, et les fragments de météorite avec de la Kriptonite jouent un rôle essentiel dans bon nombre d’épisodes. Avec souvent des conséquences intéressantes bien que dangereuses.

- à l’époque de l’université, j’étais très fan de l’actrice Reese Witherspoon, depuis que je l’avais découverte en jeune chaperon rouge dans une adaptation moderne du conte. Une affiche du film Freeway était mise en valeur sur mon tableau blanc avec magnets, à la gauche de mon bureau où déjà j’écrivais.

- Dans le genre voyage sans retour, perdition, je vois aussi quelque chose du type La planète des singes, l’original de 1968. Un des souvenirs vifs de mon enfance, c’est d’aller passer des vacances/week-ends chez mes grands-parents, boire un thé/une tisane le soir avec ma grand-mère, et petits gâteaux, avec la saga Planet of the Apes diffusée sur leur vieux poste de télévision.

(notes en écoutant Jeanne Mas: Que Faire + Aurore)

PS : se sentir déconnecté de l’humanité, perdre le contact avec les autres… c’est un sujet qui me parle beaucoup. J’ai souvent du mal à garder le lien avec les gens, copains de classe (par le passé), collègues, et même ma famille.

Mon côté éternel solitaire.

et lien ci-dessous: petite ambiance pour accompagner la lecture/visualiser cette histoire.
https://youtu.be/VT1L3uaLE0Q

Kindle contre PDF

21 septembre 2020

Michel - Kindle contre PDF (1)
Mon essai sur la série Bibliothèque Verte MICHEL est désormais disponible en 2 formats:

- dans un coin du ring, la version gratuite en PDF, où l’on peut lire les 140 pages, profiter des photos en couleur…
Et entièrement gratuite. Il suffit d’aller sur le lien ci-dessous, cliquer…  lire en ligne ou télécharger.
http://emachan.fr/2020/09/20/un-essai-sur-michel-de-georges-bayard/

2020.09.20 MICHEL essai en PDF - emachan article (1B)

.

- de l’autre côté vous avez la version commercialisée en Kindle à 4€, et donc à emmener avec vous sur votre liseuse.
Des photos légèrement différentes (les romans dont je n’ai pu reproduire les couvertures, car ne disposant pas des droits).
lien Amazon https://cutt.ly/wfKeisc

2020.09.20 MICHEL essai - publication Kindle (7A)

En attendant peut-être une version augmentée imprimée, choisissez vos armes, et soutenez ce modeste ouvrage comme vous le désirez, suivant votre mode de lecture… et vos finances.

Bad Moon (archives)

16 septembre 2020

Petit clip montrant certains travaux de jeunesse où Michel (Bibliothèque Verte) m’a inspiré, et que j’évoque dans un essai consacré à la série.
Dans ce petit volume, en mode journal créatif/autobiographie, je rends hommage aux romans de Georges Bayard, et au dessinateur officiel.

Livre dispo au format PDF en libre accès ici
http://emachan.fr/2020/09/20/un-essai-sur-michel-de-georges-bayard/

Emachan - Archives  (essai Michel de Georges Bayard)

(existe aussi en version Kindle
https://cutt.ly/wfKeisc)

Bibliothèque Verte: Michel

8 septembre 2020

Michel poursuit des ombres (2 couvertures+)

C’est avec les romans de Georges Bayard et notamment « Michel poursuit des ombres » qui m’a fait découvrir sa série, que la lecture a pris plus de place dans mon enfance, mais aussi ce qui m’a donné envie d’écrire moi-même.
Il y a eu d’autres influences bien sûr, mais les Michel m’ont clairement motivé, et je voulais alors écrire des récits dans ce style.
Un de mes premiers essais se nommait « Julien et les faux-monnayeurs », 10 pages typiques dans le genre, avec 2 adolescents qui vont s’installer chez des parents à la campagne, et se retrouvent confrontés à un mystère.
Pareil pour une première tentative de roman avoisinant les 100pages, qui n’a jamais eu de véritable titre, mais dont le nom de code assez explicite est « style Michel »: 3 amis s’installent dans une ferme, et lors d’une balade dans le village le plus proche, s’aventurent dans une boutique d’antiquités où ils font l’acquisition d’un morceau de carte… que des gens mal intentionnées voudront récupérer par tous les moyens.
… et aujourd’hui, 30 ans après (avec j’espère quelques progrès ), me voilà qui bosse à nouveau d’après ces histoires qui m’ont tant marqué.
Peut-être un journal/essai, une fan fiction, et que sais-je encore?
…et oui: essai de 140p sur la série en PDF (gratuit) ici
http://emachan.fr/2020/09/20/un-essai-sur-michel-de-georges-bayard/

ou en Kindle  https://cutt.ly/wfKeisc

J’ai déjà pas mal de pages en attente de révision, et on verra comment ça évolue, vers quels format(s), et si je publie tout ça.
En attendant, des petits essais visuels et montage. Avec Michel je continue à grandir, même 3 décennies plus tard.

et la miniature
couverture de Philippe Daure un peu réarrangée
pour aller en 16/9

Michel poursuit des ombres (vidéo test) miniature3

les 39 romans à trouver en occasion sur internet
ou dans des brocantes

site officiel de l’illustrateur (vivement recommandé)
http://philippedaure.chez.com/

Michel poursuit des ombres (vidéo test) montage2

Michel poursuit des ombres (vidéo test) montage4

et ci-dessus
2 tests Photoshop – visuels alternatifs

Marilyn aux cheveux de feu

6 septembre 2020

Marilyn aux cheveux de feu

Petit test sur Photoshop que j’ai effectué consécutivement à la sortie de ma nouvelle publication (signée EM-work).
Journal Créatif qui revient sur 2 projets inachevés, à savoir Marilyn with a shotgun (placer la célèbre icône dans un contexte de film de genre, série b action), et puis Hyperboy.
Désormais disponible au format 18x25cm, 64pages notes intégrales. prix 5€
En boutique Amazon https://cutt.ly/Ffme4qN

Ecrire des textes/recueils et éditer ça, je fais ça depuis 2 ans maintenant, mais je songeais depuis déjà un long moment à exploiter aussi mes nombreuses notes. Tous les articles que je rédige en parallèle des livres et qui reviennent sur les difficultés rencontrées, la fabrication, des options abandonnées en chemin… Montrer l’envers du décor, comme dans les making of de ciné, c’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. Car découvrir les histoires cachées, les secrets de réalisation, c’est un truc que j’apprécie aussi beaucoup en tant que simple lecteur ou spectateur. Montrer mes sources d’inspiration aussi et leur rendre hommage, raconter des souvenirs plus personnels…
De plus avec ce journal créatif – fin août 2020, ça me donne l’occasion de mettre en lumière 2 concepts incomplets. Peut-être seront-ils repris un jour, en nouvelles. Mais si ce n’est pas le cas, si je suis trop pris ailleurs, alors ces idées existeront au moins sous cette forme brute de « work in progress ».

Et pour le visuel ci-dessus, je voulais continuer à faire des essais de couleur mariant mon pseudonyme Millie Embrose avec le modèle (Marilyn) qui avait servi de base pour sa chevelure. Photoshop est encore un outil où j’ai beaucoup à apprendre, alors je fais des petits tests, couvertures, images, montages…
Et plus bas, un autre essai sur le portrait Millie Sous X, où j’ai utilisé la gomme d’arrière-plan, pour isoler des éléments.

sous x - textes par Millie Embrose (photoshop test2)

après 6skin

25 août 2020

Sophia Bush the hitcher

Ce matin, j’étais en train de finir de réviser mes notes quand je me suis mis déjà à songer au prochain projet.
Mon recueil actuel est sur le point d’être lâché en ligne et les idées se précisent déjà pour la suite: j’aimerais bien jouer avec l’image d’une actrice célèbre, et la changer complètement de registre, la voir évoluer dans un univers qui ne lui était pas du tout familier.
Seul indice que je donne pour le moment, cette photo tirée du film/remake The Hitcher, avec Sophia Bush. Juste pour teaser l’orientation possible de mon travail à venir (une nouvelle?).

En attendant, je vous laisse avec l’intégral de mon journal de production 6skin.

fichier pdf 6skin – journal de bord (Emachan)

Et le recueil disponible grâce à un lien visuel en colonne de droite, en haut du menu de la page d’accueil.

ou en cliquant ci-dessous
http://emachan.fr/2020/08/25/6skin-recueil/

.

Projet annoncé en début d’article qui est désormais disponible sous forme de journal 18x25cm, broché 5€. Sur Amazon https://cutt.ly/Ffme4qN
Contient le concept Marilyn with a shot gun (à savoir placer une icône glamour dans un contexte d’action, fusil à la main) et en seconde partie, un autre synopsis, Hyperboy. Notes intégrales, souvenirs, références, processus créatif.

EM-work journal fin-août2020 maquette (4) rectifiée 60%

TOX (concept)

24 août 2020

Petit projet dont je voulais tirer une nouvelle ou série de nouvelles, et dont voici l’intro:

Mon vrai nom, c’est David/Danny Panatchers.
Mais ici, tout le monde m’appelle « tox ».
Rapport à toutes les substances que je teste depuis que j’ai 10 ans.
Laissez-moi vous raconter ce qui m’est arrivé récemment (ce que j’ai pris récemment).

Pour le moment, sujet en attente, car je voulais d’abord m’exercer sur des clips, en mode promo musicale et montages.
Du coup ce synopsis finit sur synopsis1 (logique) et en bonus du recueil 6skin.
Tox est accro à un peu tous les produits depuis qu’il est tout jeune. Pas les drogues typiques, mais il s’ingurgite ou se transfuse/s’injecte un peu toutes les matières possibles, avec souvent des effets pour le moins inhabituels, et des conséquences « surnaturelles ».
Voilà pour le point de départ qui suivra donc ce jeune homme, mais aussi tout un groupe d’amis qu’il se fera en chemin, en mode les six compagnons version horreur/fantastique.
C’est le concept.

ci-dessous
visuel préparatoire et ambiance musicale
pour lire les articles/textes de 6skin

look at my skin (visuel) 2C2

recueil 6skin dispo en PDF ici
http://emachan.fr/2020/08/25/6skin-recueil/

12345...7